L'importance de l'œuvre du baron Karl Reille dépasse le cadre de cet article ; on trouvera ci-dessous un simple aperçu de sa biographie.

Arrière petit-fils d'Honoré Reille, maréchal de France, qui avait épousé la fille de Masséna, Karl Reille, eut la chance de connaître une jeunesse heureuse, partagée entre Paris et le château de Baudry en Touraine, à l'époque qui précéda la guerre de 1914, dans un climat qui devait favoriser l'épanouissement de dons exceptionnels. Son père, le baron Victor Reille, ancien élève de l'École Polytechnique, veilla sur ses études qu'il lui fait mener jusqu'à l'École des Ponts et Chaussées dont il sort diplômé en 1913.


Mais là n'était pas son destin ; il avait montré dès son jeune âge des dispositions particulières pour le dessin et il devait être guidé dans cette voie par son oncle Pierre de la Verteville, frère de sa mère. L'oncle et le neveu chassent alors ensemble à Baudry. Ils travaillent dans une grande affinité artistique et traitent souvent les mêmes sujets dans un style identique ; ils établissent des comptes-rendus de chasse illustrés communs, et produisent en 1906 un ensemble de portraits et caricatures des acteurs de La Vénerie de Montpoupon.

Cette passion de la chasse à courre donne une orientation déterminante au talent précoce de Karl Reille ; il fait preuve immédiatement d'une sûreté d'expression qui le rendit célèbre lorsque paraît en 1914 La Vénerie Française Contemporaine, important ouvrage dans lequel il présente les équipages existant en France à cette époque. Tout au long de sa prolifique carrière, il illustrera de nombreux ouvrages écrits par les meilleurs auteurs de vénerie. Karl Reille s'intéressera également de très près au monde des chevaux et des courses qui sera pour lui une source d'inspiration constante.

Mobilisé en 1914, il est fait prisonnier dès le début de la guerre. Il passe alors quatre années de captivité à Ingolstadt puis à Plassenburg en Bavière.

En 1922, Karl Reille crée, en association avec le baron de Lauriston, le Rallye Gaiment, équipage de chevreuil qui chassera jusqu'en 1937. A cette époque, il conseille et influence son neveu Jean de La Verteville dans sa vocation de peintre.

En avril 1924, Karl Reille épouse Odette Goury du Roslan ; ils auront six enfants. En 1939, il s'engage à nouveau alors que sa situation familiale lui aurait permis d'être démobilisé. Fait prisonnier, il connaît une nouvelle captivité en Allemagne. Libéré en 1941, il revient à Baudry et devient maire de sa commune de Cérelles à la fin de la guerre. Après l'armistice, il est vice-président de la Société de Vénerie dont il gère et illustre le Bulletin. Il suit aux environs de Paris les chasses du Rallye Bonnelles puis celles du Rallye Trois Forêts.

Ayant pratiqué jusqu'alors l'aquarelle puis la gouache, Karl Reille travaille à l'huile à partir des années 1960. Frappé par la maladie en 1973, Karl Reille s'éteint à Baudry en 1975.

" C'est avant tout le baron Finot qu'il reconnaissait pour son maître ; à son école, il doit une certaine manière de traiter les sujets ainsi que cette façon de manier l'aquarelle et la gouache qui fait le charme et la fraîcheur de sa peinture. Dans ce domaine, il se montra aussi excellent paysagiste. Au-delà du réalisme de la composition, Karl Reille eut, par dessus tout, l'art de traduire l'enchantement et la poésie que ressentent, au fond d'eux-mêmes, les véritables hommes des bois " (D'après Louis de Laporte, in Vénerie N° 75).


Principales œuvres bibliographiques
La Vénerie Française Contemporaine - Adolphe Le Goupy, 1914
Le Livre des Honneurs - ANCA, 1980
La Vénerie de Montpoupon, en collaboration avec Pierre de La Verteville - Le Pigache, 2001
Mémoires - Éd. Tchou, 2002
Le Rallye Baudry - Éd. Tchou, 2003
Châteaux et Gentilhommières d'Indre-et-Loire - Éd. Tchou, 2003
Les Inédits - Éd. Tchou, 2005

Bibliographie partielle
Revue Vénerie N° 39, III/1975
Mémoire sur le baron Karl Reille - Céline Chauvet, 2003
Bulletins de la Société de Vénerie, 1955 à 1964
Fanfares et Galops - Catalogue de l'exposition Jean de La Verteville, Musée de la Chasse, Nature et Histoire en Val de Loire, Gien, 2008

Principales expositions
Musée International de la Chasse, Gien, 1979
Galerie La Cymaise, Paris, 1987
Galerie La Cymaise, Paris, 1990
Tableaux de Famille, Galerie La Cymaise, Paris, 1993
Galerie Air de Chasse, Paris
Exposition de Peintres de Vénerie, Centenaire de la Société de Vénerie, Montpoupon, 2007
Musée du Veneur, Château de Montpoupon

Karl Reille par Pierre de La Verteville, 1909
Pierre de La Verteville par Karl Reille, 1909
Jean de La Verteville par Karl Reille, 1941
Karl Reille à Christian de La Verteville, 1966